C'est un spéléologue en reconnaissance qui a découvert le cadavre, lundi en fin d'après-midi, dans les bois à Chaudfontaine. Le cadavre se trouvait à l'entrée d'une grotte, près du lieu-dit Fonds des Cris. Selon la tenue vestimentaire, il est vite apparu qu'il pouvait s'agir d'une dame âgée de 45 ans, originaire de Vaux-sous-Chèvremont, qui avait disparu depuis fin octobre. Ce que le parquet de Liège a confirmé, ajoutant que le décès résulte d'un acte intentionnel. En effet, cette dame était connue pour être dépressive et avait laissé une lettre dans laquelle elle expliquait son geste. (Belga)

C'est un spéléologue en reconnaissance qui a découvert le cadavre, lundi en fin d'après-midi, dans les bois à Chaudfontaine. Le cadavre se trouvait à l'entrée d'une grotte, près du lieu-dit Fonds des Cris. Selon la tenue vestimentaire, il est vite apparu qu'il pouvait s'agir d'une dame âgée de 45 ans, originaire de Vaux-sous-Chèvremont, qui avait disparu depuis fin octobre. Ce que le parquet de Liège a confirmé, ajoutant que le décès résulte d'un acte intentionnel. En effet, cette dame était connue pour être dépressive et avait laissé une lettre dans laquelle elle expliquait son geste. (Belga)