La taille et le placement de la nageoire dorsale ont permis aux biologistes de conclure qu'il s'agissait d'un marsouin. Ils avaient été induits en erreur par le comportement de l'animal, qui n'est pas souvent observé en eau calme. (Belga)

La taille et le placement de la nageoire dorsale ont permis aux biologistes de conclure qu'il s'agissait d'un marsouin. Ils avaient été induits en erreur par le comportement de l'animal, qui n'est pas souvent observé en eau calme. (Belga)