Le CA a voté à la quasi-unanimité en faveur d'un hôpital de référence situé à Habay. Il y a plusieurs mois, une enquête avait été commandée pour objectiver sa localisation, et les emplacements de Léglise et d'Habay étaient ressortis. Vivalia s'était alors prononcé pour Léglise. Mais les Cliniques du Sud Luxembourg (CSL) s'y sont farouchement opposées. "Nous avons finalement décidé d'étudier une localisation à Habay car c'est une condition exigée par les CSL pour réétudier le projet Vivalia 2025", explique Jean-Marie Carrier, le président de Vivalia. La ville d'Arlon, elle, fait toujours blocus et prône l'abandon du projet bi-site. Kamal Mitri, échevin à Arlon et représentant de la commune au CA, est le seul a avoir voté contre la localisation à Habay. "Nous sommes ravis de voir que le curseur se rapproche d'Arlon, se rapproche de notre idée, celle de sauvegarder l'hôpital d'Arlon, de garder un hôpital au sud, un au centre et un au nord". Pour que la localisation à Habay soit définitivement avalisée, les trois conseils médicaux devront se prononcer en sa faveur le 1e février. Le CA a par ailleurs voté en faveur d'un nouvel organigramme. "Certains postes ont été créés, d'autres supprimés, un grand toilettage qui a demandé des mois de travail", selon Jean-Marie Carrier. (Belga)

Le CA a voté à la quasi-unanimité en faveur d'un hôpital de référence situé à Habay. Il y a plusieurs mois, une enquête avait été commandée pour objectiver sa localisation, et les emplacements de Léglise et d'Habay étaient ressortis. Vivalia s'était alors prononcé pour Léglise. Mais les Cliniques du Sud Luxembourg (CSL) s'y sont farouchement opposées. "Nous avons finalement décidé d'étudier une localisation à Habay car c'est une condition exigée par les CSL pour réétudier le projet Vivalia 2025", explique Jean-Marie Carrier, le président de Vivalia. La ville d'Arlon, elle, fait toujours blocus et prône l'abandon du projet bi-site. Kamal Mitri, échevin à Arlon et représentant de la commune au CA, est le seul a avoir voté contre la localisation à Habay. "Nous sommes ravis de voir que le curseur se rapproche d'Arlon, se rapproche de notre idée, celle de sauvegarder l'hôpital d'Arlon, de garder un hôpital au sud, un au centre et un au nord". Pour que la localisation à Habay soit définitivement avalisée, les trois conseils médicaux devront se prononcer en sa faveur le 1e février. Le CA a par ailleurs voté en faveur d'un nouvel organigramme. "Certains postes ont été créés, d'autres supprimés, un grand toilettage qui a demandé des mois de travail", selon Jean-Marie Carrier. (Belga)