Le parquet fédéral enquête depuis longtemps sur l'implication de l'intéressé dans la cellule terroriste du 22 mars. Anouar Haddouchi - nom de guerre Abou Suleiman al Belgiki - aurait ainsi décapité plus de 100 personnes sur la place du marché de Raqqa. Haddouchi est actuellement détenu dans une prison des Forces démocratiques syriennes après avoir été arrêté en compagnie de son épouse, Julie Maes, par les troupes kurdes après la chute de Baghouz, le dernier bastion de l'Etat islamique (EI) en Syrie. On ignore pour l'instant où il sera jugé: Syrie, Belgique ou France. (Belga)