La police de la zone Bruxelles capitale - Ixelles avait rendu un avis négatif quant à la tenue de cette "marche". La contremanifestation prévue est elle aussi interdite. Parmi les revendications des potentiels manifestants d'extrême droite: la fin du cordon sanitaire autour du Vlaams Belang. Les négociations des partis N-VA, CD&V et Open Vld, en vue de la formation d'un nouveau gouvernement flamand, sans le Vlaams Belang donc, sont à la base du mécontentement de ces militants. (Belga)