Un reportage de Ter Zake diffusé mercredi soir relevait qu'une partie des masques FFP2 livrés à la Belgique ne répondaient pas aux normes, selon une enquête de l'Université d'Anvers.

Le bourgmestre d'Alost indique que les 50.000 masques livrés au personnel de soin de sa commune ne sont en effet pas conformes. Une erreur "criminelle", pour M. D'Haese.

Un reportage de Ter Zake diffusé mercredi soir relevait qu'une partie des masques FFP2 livrés à la Belgique ne répondaient pas aux normes, selon une enquête de l'Université d'Anvers. Le bourgmestre d'Alost indique que les 50.000 masques livrés au personnel de soin de sa commune ne sont en effet pas conformes. Une erreur "criminelle", pour M. D'Haese.