La hausse de la fréquentation concerne aussi bien les entrées payantes (+53,71%) que les journées de commémoration des 6, 7 et 8 août, qui ont attiré à elles seules près de 5.000 visiteurs. Toutes les catégories de visiteurs, tant belges qu'étrangers, sont en augmentation. "Le tourisme de mémoire démontre une fois de plus sa pertinence et fait du Bois du Cazier un site de référence pour la culture et le tourisme en 2016", souligne le communiqué. Plus de 35.000 personnes ont déjà découvert le site en cette année de commémoration. Le 8 août 1956, 262 personnes, majoritairement italiennes, ont perdu la vie dans la catastrophe minière du Bois du Cazier. Une journée de commémoration a eu lieu soixante après, le 8 août 2016, en présence de délégations belges et étrangères, avec une forte représentation italienne. (Belga)

La hausse de la fréquentation concerne aussi bien les entrées payantes (+53,71%) que les journées de commémoration des 6, 7 et 8 août, qui ont attiré à elles seules près de 5.000 visiteurs. Toutes les catégories de visiteurs, tant belges qu'étrangers, sont en augmentation. "Le tourisme de mémoire démontre une fois de plus sa pertinence et fait du Bois du Cazier un site de référence pour la culture et le tourisme en 2016", souligne le communiqué. Plus de 35.000 personnes ont déjà découvert le site en cette année de commémoration. Le 8 août 1956, 262 personnes, majoritairement italiennes, ont perdu la vie dans la catastrophe minière du Bois du Cazier. Une journée de commémoration a eu lieu soixante après, le 8 août 2016, en présence de délégations belges et étrangères, avec une forte représentation italienne. (Belga)