Ces décès portent à dix le nombre de Palestiniens tués mardi, incluant un haut commandant du Jihad islamique et son épouse, dans des opérations militaires de l'armée dans la bande de Gaza, enclave contrôlée par le Hamas, un autre mouvement islamiste. (Belga)