"Quarante-et-une personnes ont été tuées et 110 autres blessées dans les attaques d'hier près du ministère de la Défense", a indiqué le porte-parole. Un précédent bilan de cette double attaque revendiquée par les talibans faisait état de 24 morts et de près d'une centaine de blessés. Selon les autorités, la première bombe avait été actionnée à distance et la deuxième par un kamikaze. Les deux déflagrations avaient eu lieu à quelques minutes d'intervalle, visant vraisemblablement à faire un maximum de victimes parmi les fonctionnaires qui quittaient alors le ministère pour rentrer chez eux. Une troisième attaque non revendiquée s'est produite à Kaboul dans la nuit de lundi à mardi. Elle a visé les locaux abritant l'association humanitaire CARE International dans un quartier aisé du centre de Kaboul. Elle s'est soldée par six blessés et par la mort des trois assaillants suite à l'intervention de commandos afghans. (Belga)

"Quarante-et-une personnes ont été tuées et 110 autres blessées dans les attaques d'hier près du ministère de la Défense", a indiqué le porte-parole. Un précédent bilan de cette double attaque revendiquée par les talibans faisait état de 24 morts et de près d'une centaine de blessés. Selon les autorités, la première bombe avait été actionnée à distance et la deuxième par un kamikaze. Les deux déflagrations avaient eu lieu à quelques minutes d'intervalle, visant vraisemblablement à faire un maximum de victimes parmi les fonctionnaires qui quittaient alors le ministère pour rentrer chez eux. Une troisième attaque non revendiquée s'est produite à Kaboul dans la nuit de lundi à mardi. Elle a visé les locaux abritant l'association humanitaire CARE International dans un quartier aisé du centre de Kaboul. Elle s'est soldée par six blessés et par la mort des trois assaillants suite à l'intervention de commandos afghans. (Belga)