Plus de 106.407.000 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie, dont au moins 64.934.600 sont aujourd'hui considérés comme guéris. Sur la journée de lundi, 8.586 nouveaux décès et 338.210 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 1.492 nouveaux morts, l'Espagne (909, bilan incluant les nouveaux chiffres depuis vendredi) et le Brésil (636). Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 465.083 décès pour 27.097.346 cas recensés, selon le comptage de l'université Johns Hopkins. Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 232.170 morts et 9.548.079 cas, le Mexique avec 166.731 morts (1.936.013 cas), l'Inde avec 155.158 morts (10.847.304 cas), et le Royaume-Uni avec 112.798 morts (3.959.784 cas). L'Europe totalisait mardi à midi 777.558 décès pour 34.705.603 cas, l'Amérique latine et les Caraïbes 621.002 décès (19.624.793 cas), l'Asie 245.184 décès (15.513.247 cas), le Moyen-Orient 99.620 décès (4.946.247 cas), l'Afrique 95.533 décès (3.681.519 cas), et l'Océanie 945 décès (31.804 cas). Depuis le début de la pandémie, le nombre de tests réalisés a fortement augmenté et les techniques de dépistage et de traçage se sont améliorées, entraînant une hausse des contaminations déclarées. Le nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du total réel de contaminations, une part importante des cas les moins graves ou asymptomatiques restant toujours non détectée. (Belga)

Plus de 106.407.000 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie, dont au moins 64.934.600 sont aujourd'hui considérés comme guéris. Sur la journée de lundi, 8.586 nouveaux décès et 338.210 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 1.492 nouveaux morts, l'Espagne (909, bilan incluant les nouveaux chiffres depuis vendredi) et le Brésil (636). Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 465.083 décès pour 27.097.346 cas recensés, selon le comptage de l'université Johns Hopkins. Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 232.170 morts et 9.548.079 cas, le Mexique avec 166.731 morts (1.936.013 cas), l'Inde avec 155.158 morts (10.847.304 cas), et le Royaume-Uni avec 112.798 morts (3.959.784 cas). L'Europe totalisait mardi à midi 777.558 décès pour 34.705.603 cas, l'Amérique latine et les Caraïbes 621.002 décès (19.624.793 cas), l'Asie 245.184 décès (15.513.247 cas), le Moyen-Orient 99.620 décès (4.946.247 cas), l'Afrique 95.533 décès (3.681.519 cas), et l'Océanie 945 décès (31.804 cas). Depuis le début de la pandémie, le nombre de tests réalisés a fortement augmenté et les techniques de dépistage et de traçage se sont améliorées, entraînant une hausse des contaminations déclarées. Le nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du total réel de contaminations, une part importante des cas les moins graves ou asymptomatiques restant toujours non détectée. (Belga)