Durant le premier conflit mondial, Bruxelles était la plus grande ville occupée par les troupes teutonnes en Europe de l'Ouest. L'ancien bourgmestre Adolphe Max avait été arrêté en septembre 1914 et avait passé toute la guerre dans une prison allemande. "À travers des photos historiques, des films d'archives et des objets d'époque, l'exposition - trilingue - nous plonge dans le Bruxelles tourmenté de 1918, pris entre gestion des problèmes sanitaires, confronté à l'accueil des réfugiés et au retour des combattants et des exilés, et à la nécessité d'instaurer la paix sociale et d'organiser une nouvelle démocratie", explique le BELvue Museum. L'exposition est gratuite. Elle a a été réalisée par le CegeSoma/Archives de l'Etat dans le cadre des commémorations du 100e anniversaire de la Grande Guerre. (Belga)

Durant le premier conflit mondial, Bruxelles était la plus grande ville occupée par les troupes teutonnes en Europe de l'Ouest. L'ancien bourgmestre Adolphe Max avait été arrêté en septembre 1914 et avait passé toute la guerre dans une prison allemande. "À travers des photos historiques, des films d'archives et des objets d'époque, l'exposition - trilingue - nous plonge dans le Bruxelles tourmenté de 1918, pris entre gestion des problèmes sanitaires, confronté à l'accueil des réfugiés et au retour des combattants et des exilés, et à la nécessité d'instaurer la paix sociale et d'organiser une nouvelle démocratie", explique le BELvue Museum. L'exposition est gratuite. Elle a a été réalisée par le CegeSoma/Archives de l'Etat dans le cadre des commémorations du 100e anniversaire de la Grande Guerre. (Belga)