"Le gouvernement crée l'image que les gens ont davantage de net grâce au taxshift. Nous recevons pourtant différents messages de personnes qui disent que leurs factures augmentent plus que leurs revenus", confie le député socialiste flamand Peter Vanvelthoven. D'après les calculs du centre d'études, qui se base sur des chiffres du comité de monitoring, la pression fiscale sur les travailleurs a cru de 7,9% en trois ans.

En 2014, les impôts sur le travail et sur la consommation des personnes physiques équivalaient ainsi à 79 milliards d'euros. Ce montant est passé à 85 milliards d'euros en 2017, soit une hausse de 7,9% procent. "Ce gouvernement ne fait donc que dissimuler le fait que les impôts ont augmenté", en conclut le député.

"Le gouvernement crée l'image que les gens ont davantage de net grâce au taxshift. Nous recevons pourtant différents messages de personnes qui disent que leurs factures augmentent plus que leurs revenus", confie le député socialiste flamand Peter Vanvelthoven. D'après les calculs du centre d'études, qui se base sur des chiffres du comité de monitoring, la pression fiscale sur les travailleurs a cru de 7,9% en trois ans. En 2014, les impôts sur le travail et sur la consommation des personnes physiques équivalaient ainsi à 79 milliards d'euros. Ce montant est passé à 85 milliards d'euros en 2017, soit une hausse de 7,9% procent. "Ce gouvernement ne fait donc que dissimuler le fait que les impôts ont augmenté", en conclut le député.