En temps normal, quelques centaines de spectateurs sont présents chaque année pour la plantation de l'arbre, mais en raison de l'épidémie de coronavirus, les grands événements ne sont toujours pas autorisés. Le choix s'est donc porté sur une plantation sans public et avec des festivités limitées. Le choix a également été fait pour un arbre plus petit et facilement transportable. L'entièreté de l'événement pouvait être suivi en direct sur les réseaux sociaux. La confrérie de l'Ommegang a été cette année plus particulièrement mise à l'honneur étant donné que son cortège folklorique n'a pas pu se tenir début juillet, et ce alors qu'il venait d'être reconnu au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco (Organisation des Nations unies pour l'Education, la Science et la Culture) au même titre que le Meyboom. (Belga)

En temps normal, quelques centaines de spectateurs sont présents chaque année pour la plantation de l'arbre, mais en raison de l'épidémie de coronavirus, les grands événements ne sont toujours pas autorisés. Le choix s'est donc porté sur une plantation sans public et avec des festivités limitées. Le choix a également été fait pour un arbre plus petit et facilement transportable. L'entièreté de l'événement pouvait être suivi en direct sur les réseaux sociaux. La confrérie de l'Ommegang a été cette année plus particulièrement mise à l'honneur étant donné que son cortège folklorique n'a pas pu se tenir début juillet, et ce alors qu'il venait d'être reconnu au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco (Organisation des Nations unies pour l'Education, la Science et la Culture) au même titre que le Meyboom. (Belga)