Issue de la vaste réforme du paysage de l'enseignement supérieur de 2013, l'ARES fédère les établissements d'enseignement supérieur francophones de Belgique. Son rôle est notamment d'assurer la coordination globale de leurs activités et de susciter entre eux le développement de collaborations. Huit candidats s'étaient déclarés pour succéder à l'administrateur sortant, Julien Nicaise, nommé fin février dernier au poste d'administrateur-général de Wallonie-Bruxelles Enseignement (WBE), la nouvelle structure qui englobe toutes les écoles de l'ex-réseau de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Six d'entre eux ont été auditionnés par le conseil d'administration de l'ARES le 12 mai dernier. Au final, Laurent Despy a été proposé au gouvernement, qui a approuvé sa nomination ce jeudi. Diplômé en journalisme et communication de l'Université libre de Bruxelles (ULB), Laurent Despy a entamé sa carrière professionnelle en tant que porte-parole de (l'ancien président du PS, ministre et commissaire européen) Philippe Busquin, selon une brève biographie diffusée par l'ARES. Il devient ensuite secrétaire politique au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. En 2003, il est désigné comme délégué du gouvernement auprès de l'ULB. Par la suite, en 2007, il devient commissaire du gouvernement auprès de l'Université de Liège (ULiège). C'est en 2011 qu'il est élu administrateur de cette même université. "Laurent Despy se définit comme un facilitateur. Pour relever les nombreux défis de l'enseignement supérieur (pénurie des moyens, compétition en matière d'enseignement et de recherche, pression internationale et nationale, accès du plus grand nombre à une formation de qualité, transformation perpétuelle des cadres réglementaires, révolution numérique, etc.), il souhaite se mettre au service des établissements, jeter des ponts entre ceux-ci et les acteurs de l'enseignement supérieur tout en créant les conditions d'un dialogue permanent entre leurs responsables", expose le communiqué de l'ARES. (Belga)

Issue de la vaste réforme du paysage de l'enseignement supérieur de 2013, l'ARES fédère les établissements d'enseignement supérieur francophones de Belgique. Son rôle est notamment d'assurer la coordination globale de leurs activités et de susciter entre eux le développement de collaborations. Huit candidats s'étaient déclarés pour succéder à l'administrateur sortant, Julien Nicaise, nommé fin février dernier au poste d'administrateur-général de Wallonie-Bruxelles Enseignement (WBE), la nouvelle structure qui englobe toutes les écoles de l'ex-réseau de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Six d'entre eux ont été auditionnés par le conseil d'administration de l'ARES le 12 mai dernier. Au final, Laurent Despy a été proposé au gouvernement, qui a approuvé sa nomination ce jeudi. Diplômé en journalisme et communication de l'Université libre de Bruxelles (ULB), Laurent Despy a entamé sa carrière professionnelle en tant que porte-parole de (l'ancien président du PS, ministre et commissaire européen) Philippe Busquin, selon une brève biographie diffusée par l'ARES. Il devient ensuite secrétaire politique au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. En 2003, il est désigné comme délégué du gouvernement auprès de l'ULB. Par la suite, en 2007, il devient commissaire du gouvernement auprès de l'Université de Liège (ULiège). C'est en 2011 qu'il est élu administrateur de cette même université. "Laurent Despy se définit comme un facilitateur. Pour relever les nombreux défis de l'enseignement supérieur (pénurie des moyens, compétition en matière d'enseignement et de recherche, pression internationale et nationale, accès du plus grand nombre à une formation de qualité, transformation perpétuelle des cadres réglementaires, révolution numérique, etc.), il souhaite se mettre au service des établissements, jeter des ponts entre ceux-ci et les acteurs de l'enseignement supérieur tout en créant les conditions d'un dialogue permanent entre leurs responsables", expose le communiqué de l'ARES. (Belga)