Soutenu par son plaidoyer, un ouvrage intitulé "Alternative", Walter Feltrin a affirmé avoir des projets concrets pour son parti politique.

La Région wallonne et la Région bruxelloise sont malades", a expliqué le chef d'entreprise lors d'une conférence de presse à Namur.

"Nos régions stagnent. Par ce livre, nous exposons les problèmes, les constats mais surtout les solutions que nous voulons proposer", a-t-il ajouté.

Cette nouvelle formation politique se veut citoyenne entre la gauche et la droite avec pour objectif de redresser l'économie et de dessiner une société équitable.

"L'élément le plus important est l'éthique. Nous avons rédigé une charte de transparence", a souligné Barbara Dufour.

Pour cette enseignante, la création de ce nouveau venu dans le paysage politique était une évidence. "Nous avons choisi l'action et pour cela nous ne voulions pas seulement un mouvement mais un parti. Nous voulions nous engager, c'était une obligation morale", a-t-elle poursuivi.

Le nom Oxygène n'a pas été choisi par hasard, il fait référence à la vie et au bien-être des personnes ce que vise ce nouveau parti