Lancement de la campagne WeCare.cool contre les violences sexuelles faites aux femmes

La campagne solidaire WeCare.cool contre les violences sexuelles faites aux femmes a été lancée mercredi dans le bureau du bourgmestre de Bruxelles Philippe Close à l'initiative de la Fondation CHU Saint-Pierre et d'acteurs de terrains concernés.

© https://wecare.cool/

Un pin's a été créé par des artistes sur base d'une oeuvre photographique de Nikos Aliagas. Il représente l'oeil d'une jeune femme ouvert sur le monde. Il permet d'afficher son opposition aux violences sexuelles et, pour les hommes, de montrer leur empathie et bienveillance.

"J'avais apprécié l'idée de la campagne contre le racisme 'Touche pas à mon pote', qui n'était pas agressive. Je ne pense pas qu'on puisse changer le regard des gens avec des insultes et des menaces, en leur disant qu'ils sont potentiellement des cochons. On veut mettre en avant un aspect positif, une approche respectueuse et amicale, pour changer les mentalités", a indiqué le docteur Patrick Van Alphen de la Fondation CHU Saint-Pierre, coordinateur de la campagne.

"On a des centres pour aider les victimes et c'est très bien, mais ça ne permet pas de réduire les violences. (...) Une femme qui met le pin's indique qu'elle n'aime pas les malotrus et qu'elle veut qu'on soit cool avec elle. Sur un homme, ça dit qu'il fait tout pour être moins barbare et qu'il est un allié des femmes."

Le pin's est vendu 2 euros. Un livret et une affiche sont aussi disponibles. Sur chaque vente, les associations qui distribuent le pin's gardent un euro qui servira à organiser des opérations de sensibilisation multiples.

Philippe Close s'est réjoui de la participation d'une classe de l'athénée Adolphe Max au projet. La campagne a reçu le soutien de la ministre des Droits des femmes Isabelle Simonis et compte déjà une dizaine de partenaires dont la Ville de Bruxelles, la Fédération Wallonie-Bruxelles, Solidaris, Le Monde selon les Femmes et la Fédération des Centres de Planning familial.

Lees meer...