Les nouvelles sources lumineuses (LED, xénon, écrans numériques) peuvent être néfastes lorsque les yeux sont mal protégés. Les opticiens veulent attirer l'attention du public sur le rayonnement supplémentaire (près de 40%) auquel il est quotidiennement soumis. Selon les organisateurs de la Semaine de la Vision, 83% des utilisateurs qu'ils ont interrogés se plaignent d'ailleurs de gênes oculaires. Outre une fatigue anormale des yeux et une réduction des contrastes, l'excès de lumière bleue peut entraîner une vision floue. Et elle ralentit aussi la production de mélatonine, une hormone qui favorise l'endormissement. Avec pour principale conséquence des troubles de la qualité du sommeil. Il est donc important de se protéger les yeux, de filtrer la lumière bleue et de faire contrôler régulièrement sa vue, estime l'APOOB. Pour réguler la profusion de lumière bleue, il existe des verres dotés d'une couche filtrante additionnelle. Il y a aussi différentes applications numériques comme "Twilight" à installer sur son smartphone ou sa tablette. Elles ajustent l'intensité lumineuse en fonction du rythme biologique. Durant la Semaine de la Vision, les opticiens participants proposeront des tests et des conseils. Plus d'informations sur les opticiens participants sont disponibles sur www.semainedelavision.be (Belga)

Les nouvelles sources lumineuses (LED, xénon, écrans numériques) peuvent être néfastes lorsque les yeux sont mal protégés. Les opticiens veulent attirer l'attention du public sur le rayonnement supplémentaire (près de 40%) auquel il est quotidiennement soumis. Selon les organisateurs de la Semaine de la Vision, 83% des utilisateurs qu'ils ont interrogés se plaignent d'ailleurs de gênes oculaires. Outre une fatigue anormale des yeux et une réduction des contrastes, l'excès de lumière bleue peut entraîner une vision floue. Et elle ralentit aussi la production de mélatonine, une hormone qui favorise l'endormissement. Avec pour principale conséquence des troubles de la qualité du sommeil. Il est donc important de se protéger les yeux, de filtrer la lumière bleue et de faire contrôler régulièrement sa vue, estime l'APOOB. Pour réguler la profusion de lumière bleue, il existe des verres dotés d'une couche filtrante additionnelle. Il y a aussi différentes applications numériques comme "Twilight" à installer sur son smartphone ou sa tablette. Elles ajustent l'intensité lumineuse en fonction du rythme biologique. Durant la Semaine de la Vision, les opticiens participants proposeront des tests et des conseils. Plus d'informations sur les opticiens participants sont disponibles sur www.semainedelavision.be (Belga)