Découverte de l'année en 2017, Nicholas Britell est à nouveau distingué lors de cette 19e édition des WSA, qui se tient jeudi et vendredi en parallèle du Film Fest Gent. L'Américain s'est cette fois vu décerner le prix du "compositeur de musique de film de l'année" pour l'adaptation éponyme du roman "Si Beale Street pouvait parler". Hildur Guðnadóttir a, elle, été auréolée en tant que "compositrice pour la télévision de l'année" pour la musique de la mini-série à succès "Chernobyl". Cette prestation lui avait d'ailleurs déjà valu un Emmy Award. En 2018, l'Islandaise avait été nommée dans la catégorie "découverte de l'année" au Festival du Film de Gand pour "Sicario: La guerre des cartels". Les deux compositeurs reçoivent d'ailleurs les louanges de la critique internationale pour leur série respective sur HBO, "Succession" et "Joker". Lady Gaga est, de son côté, primée pour "Shallow", co-écrit avec les musiciens Andrew Wyatt, Anthony Rossomando et Mark Ronson. Le compositeur belge Frédéric Devreese et le Polonais Krzysztof Penderecki ont en outre été honorés pour l'ensemble de leur carrière. (Belga)