Le trio est représentatif de la diversité bruxelloise et ses soutiens voient en lui une équipe capable de jouer un rôle rassembleur et de transparence. D'autres candidatures pressenties pourraient encore émerger si elles jugent, par exemple, que le trio ne fait pas consensus. L'Echo avait évoqué il y a quelques jours la tentative de M. Laaouej de contourner la désignation par l'actuelle présidente de la fédération, Laurette Onkelinx, de la secrétaire d'Etat bruxelloise Nawal Ben Hamou, des velléités rejetées par le protagoniste. Ces élections au renouvellement de la présidence de la fédération s'accompagnent par ailleurs d'un débat sur une remise à plat de la laïcité au sein du PS bruxellois. Parmi les personnalités dont les possibles candidatures ont été avancées, le président du parlement bruxellois, Rachid Madrane, et la bourgmestre de Molenbeek, Catherine Moureaux, ne se sont pas encore prononcés. L'élection aura lieu les 18 et 19 octobre, en même temps que celles organisées pour le renouvellement du PS et de l'ensemble des autres fédérations et sections concernées. (Belga)