Selon les chiffres de la fédération sectorielle Agoria, l'économie circulaire pourrait permettre la création de 36.000 emplois en Belgique d'ici 2020 et la réduction de 30% de la consommation des ressources primaires d'ici 2030. Forts de ces chiffres, Marie-Dominique Simonet (cdH), Christie Morreale (PS), Tom Evrard (MR), Philippe Henry (Ecolo) et André-Pierre Puget (UDD) se sont penchés sur le sujet, multipliant les visites de terrain et les consultations avec les acteurs du secteur, en partenariat notamment avec la Fondation Roi Baudouin. Aboutissement de leur année de travail, ils ont présenté ce jeudi leur rapport et quelques-unes des recommandations qui y figurent. Les cinq parlementaires plaident ainsi pour la désignation d'un ministre régional de l'économie circulaire "afin de coordonner une stratégie transversale impliquant tous les autres ministres" et pour la création d'un label "économie circulaire" en Wallonie. Ils soulignent également la nécessité de mettre en place, au niveau des pouvoirs publics, une dynamique de rencontres avec les acteurs des secteurs concernés pour développer une stratégie coordonnée régionale et appellent à la conclusion de "greendeals" traduisant des engagements précis. Les parlementaires recommandent en outre d'adapter les réglementations afin de faciliter l'accès aux gisements, le transport et le traitement des matières en provenance de Wallonie mais aussi des autres régions du Royaume et des pays limitrophes. Ils demandent enfin que les produits issus de l'économie circulaire soient privilégiés dans l'octroi des marchés publics et que l'accès à des ressourceries couvrant l'ensemble des communes wallonnes soit favorisé. "Ce rapport est le fruit d'une année de travail au cours de laquelle s'est dégagé un consensus fort entre tous les partis représentés", ont souligné les députés régionaux. Dévoilé à la presse jeudi midi, le texte a ensuite été présenté en commission de l'économie du Parlement de Wallonie où une proposition de résolution sera prochainement débattue et soumise au vote. "L'objectif est d'approuver cette résolution avant les élections afin que des actions concrètes puissent être entreprises durant la prochaine législature", ont conclu les cinq parlementaires. (Belga)

Selon les chiffres de la fédération sectorielle Agoria, l'économie circulaire pourrait permettre la création de 36.000 emplois en Belgique d'ici 2020 et la réduction de 30% de la consommation des ressources primaires d'ici 2030. Forts de ces chiffres, Marie-Dominique Simonet (cdH), Christie Morreale (PS), Tom Evrard (MR), Philippe Henry (Ecolo) et André-Pierre Puget (UDD) se sont penchés sur le sujet, multipliant les visites de terrain et les consultations avec les acteurs du secteur, en partenariat notamment avec la Fondation Roi Baudouin. Aboutissement de leur année de travail, ils ont présenté ce jeudi leur rapport et quelques-unes des recommandations qui y figurent. Les cinq parlementaires plaident ainsi pour la désignation d'un ministre régional de l'économie circulaire "afin de coordonner une stratégie transversale impliquant tous les autres ministres" et pour la création d'un label "économie circulaire" en Wallonie. Ils soulignent également la nécessité de mettre en place, au niveau des pouvoirs publics, une dynamique de rencontres avec les acteurs des secteurs concernés pour développer une stratégie coordonnée régionale et appellent à la conclusion de "greendeals" traduisant des engagements précis. Les parlementaires recommandent en outre d'adapter les réglementations afin de faciliter l'accès aux gisements, le transport et le traitement des matières en provenance de Wallonie mais aussi des autres régions du Royaume et des pays limitrophes. Ils demandent enfin que les produits issus de l'économie circulaire soient privilégiés dans l'octroi des marchés publics et que l'accès à des ressourceries couvrant l'ensemble des communes wallonnes soit favorisé. "Ce rapport est le fruit d'une année de travail au cours de laquelle s'est dégagé un consensus fort entre tous les partis représentés", ont souligné les députés régionaux. Dévoilé à la presse jeudi midi, le texte a ensuite été présenté en commission de l'économie du Parlement de Wallonie où une proposition de résolution sera prochainement débattue et soumise au vote. "L'objectif est d'approuver cette résolution avant les élections afin que des actions concrètes puissent être entreprises durant la prochaine législature", ont conclu les cinq parlementaires. (Belga)