"La note d'orientation, dont le contenu précis sera présenté en primeur à l'exécutif, aura pour objectif principal de dresser l'inventaire des mesures générales et spécifiques qui visent à lutter efficacement contre la discrimination dans l'accès au logement, dont la mise en oeuvre de contrôles mystères et la création de capsules vidéo de sensibilisation", a expliqué le ministre wallon du Logement, Christophe Collignon, mardi, en commission du parlement régional. "Je compte également déposer rapidement au gouvernement, c'est-à-dire dès que le conseil des ministres aura marqué son accord sur ma note d'orientation, un avant-projet de décret modifiant le décret du 15 mars 2018 relatif au bail d'habitation et le Code wallon de l'habitation durable, en vue de renforcer la lutte contre la discrimination dans ce domaine", a-t-il ajouté. Ce texte intégrera entre autres la pratique des contrôles mystères tout en prévoyant la mise en place de sanctions (amendes administratives et poursuites pénales) pour les bailleurs et les agents immobiliers qui ne respecteraient pas l'obligation de non-discrimination. "Les modalités pratiques et organisationnelles permettant la mise en ?uvre de ces contrôles mystères est en cours de réflexion au sein de l'administration. Mais il va de soi qu'ils porteront sur l'ensemble des critères protégés et ne se limiteront pas au critère 'ethnique'", a assuré le ministre Collignon. Début novembre, une étude de la VUB avait pointé une discrimination élevée dans l'accès au logement à l'encontre des minorités ethniques dans quatre grandes villes wallonnes (Charleroi, Liège Namur et Mons). (Belga)

"La note d'orientation, dont le contenu précis sera présenté en primeur à l'exécutif, aura pour objectif principal de dresser l'inventaire des mesures générales et spécifiques qui visent à lutter efficacement contre la discrimination dans l'accès au logement, dont la mise en oeuvre de contrôles mystères et la création de capsules vidéo de sensibilisation", a expliqué le ministre wallon du Logement, Christophe Collignon, mardi, en commission du parlement régional. "Je compte également déposer rapidement au gouvernement, c'est-à-dire dès que le conseil des ministres aura marqué son accord sur ma note d'orientation, un avant-projet de décret modifiant le décret du 15 mars 2018 relatif au bail d'habitation et le Code wallon de l'habitation durable, en vue de renforcer la lutte contre la discrimination dans ce domaine", a-t-il ajouté. Ce texte intégrera entre autres la pratique des contrôles mystères tout en prévoyant la mise en place de sanctions (amendes administratives et poursuites pénales) pour les bailleurs et les agents immobiliers qui ne respecteraient pas l'obligation de non-discrimination. "Les modalités pratiques et organisationnelles permettant la mise en ?uvre de ces contrôles mystères est en cours de réflexion au sein de l'administration. Mais il va de soi qu'ils porteront sur l'ensemble des critères protégés et ne se limiteront pas au critère 'ethnique'", a assuré le ministre Collignon. Début novembre, une étude de la VUB avait pointé une discrimination élevée dans l'accès au logement à l'encontre des minorités ethniques dans quatre grandes villes wallonnes (Charleroi, Liège Namur et Mons). (Belga)