Dans ce cadre, "on s'oriente vraisemblablement vers 7 réseaux" en Wallonie, a indiqué mardi la ministre régionale de la Santé, Christie Morreale (PS), interrogée par le député Laurent Heyvaert (Ecolo) en commission du parlement wallon.

"Actuellement, les hôpitaux finalisent la constitution des réseaux. D'après mes informations, les conseils d'administration de 2 ou 3 hôpitaux devraient encore se prononcer dans les jours qui viennent", a précisé la ministre.

"On s'oriente vraisemblablement vers 7 réseaux sur le territoire de la Région wallonne, dont deux impliqueront des hôpitaux universitaires et devront également être agréés par la ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles en charge des hôpitaux universitaires, Valérie Glatigny. Un autre concernera aussi les hôpitaux de la Communauté germanophone et devra être agréé par le ministre compétent", a-t-elle ajouté.

Selon Christie Morreale, un agrément conjoint est par ailleurs prévu pour plusieurs réseaux situés en région de Bruxelles-Capitale, dans la mesure où les hôpitaux de ces réseaux relèvent de la compétence d'agrément de la Région wallonne, de la Commission communautaire commune et de la Communauté française.

Parallèlement, l'AVIQ, l'agence wallonne pour une vie de qualité, a préparé les propositions de modifications réglementaires nécessaires à l'agrément des réseaux et contact a été pris avec le ministre Dermagne, en charge des Pouvoirs locaux, pour la finalisation des mesures décrétales nécessaires à la définition d'un cadre juridique permettant la participation des personnes morales de droit public à une collaboration entre hôpitaux de droit public et privés associatifs.

"Ces mesures devront permettre de choisir la forme juridique des réseaux, dans le respect des règles régissant les personnes morales de droit public et de l'identité associative de leurs partenaires", a encore expliqué la ministre.

"Notre volonté est bien entendu d'avancer le plus vite possible sur ce cadre légal, étant donné que les réseaux doivent être agréés à partir du 1er janvier 2020", a-t-elle conclu.