Pour le député Benoît Dispa (CDH), les règles actuelles sont obsolètes depuis l'apparition des réseaux sociaux. De plus en plus de politiques font leur " publicité " sur Facebook, où se répandent les fake news. Le ministre des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne (PS), envisage d'actualiser les textes sur la base de l'évaluation de la campagne électorale de 2018 et des conclusions du rapport relatif à ces élections.

Dans la perspective du scrutin de 2024, le ministre souhaite prendre des mesures préventives indiquant ce qui est permis ou pas en période électorale et favorisant chez l'électeur une " lecture critique " des publications sur les réseaux sociaux. Des contacts seront pris avec Facebook afin de connaître sa politique en matière de contrôle des publications.

M.LA.