"La situation dans la Bande de Gaza est extrêmement préoccupante. Les besoins en aide humanitaire sont urgents. La Wallonie a donc décidé de dégager un montant global de 400.000 euros afin d'apporter un soutien psycho-social et acheminer des moyens de subsistance aux civils touchés par le conflit (eau, nourriture, médicaments et kits d'hygiène)", a expliqué le ministre-président régional, Elio Di Rupo. La Wallonie, via Wallonie-Bruxelles International (WBI), travaillera en collaboration avec Oxfam et Médecins du monde, deux associations qui disposent d'une expérience reconnue sur le terrain et qui sont aptes à mener des interventions d'urgence humanitaire, a-t-il ajouté. "Il est désormais primordial de recréer les conditions d'une reprise des négociations entre Israéliens et Palestiniens pour la réalisation de la solution à deux États. Le respect du droit international humanitaire et du droit international est essentiel ", a conclu Elio Di Rupo. (Belga)

"La situation dans la Bande de Gaza est extrêmement préoccupante. Les besoins en aide humanitaire sont urgents. La Wallonie a donc décidé de dégager un montant global de 400.000 euros afin d'apporter un soutien psycho-social et acheminer des moyens de subsistance aux civils touchés par le conflit (eau, nourriture, médicaments et kits d'hygiène)", a expliqué le ministre-président régional, Elio Di Rupo. La Wallonie, via Wallonie-Bruxelles International (WBI), travaillera en collaboration avec Oxfam et Médecins du monde, deux associations qui disposent d'une expérience reconnue sur le terrain et qui sont aptes à mener des interventions d'urgence humanitaire, a-t-il ajouté. "Il est désormais primordial de recréer les conditions d'une reprise des négociations entre Israéliens et Palestiniens pour la réalisation de la solution à deux États. Le respect du droit international humanitaire et du droit international est essentiel ", a conclu Elio Di Rupo. (Belga)