Actuellement fixée par un arrêté du gouvernement régional du 15 juin au 15 septembre, elle est définie par le nouveau texte comme "la période fixée chaque année par le ou la ministre et comprise entre le 1er mai et le 30 septembre". L'année 2021 sera toutefois une année de transition pendant laquelle la saison balnéaire sera fixée du 1er juin au 30 septembre. Concrètement, cette extension de la durée de la saison balnéaire signifie que les sites officiels de baignade wallons seront ouverts plus longtemps au public, toujours sous la surveillance du Département de l'Environnement et de l'Eau du Service Public de Wallonie. "L'extension de la saison balnéaire était nécessaire en Wallonie afin d'adapter l'ouverture des sites officiels de baignade wallons aux changements climatiques de plus en plus marqués et notamment aux printemps de plus en plus chauds", a commenté la ministre wallonne de l'Environnement, Céline Tellier. (Belga)

Actuellement fixée par un arrêté du gouvernement régional du 15 juin au 15 septembre, elle est définie par le nouveau texte comme "la période fixée chaque année par le ou la ministre et comprise entre le 1er mai et le 30 septembre". L'année 2021 sera toutefois une année de transition pendant laquelle la saison balnéaire sera fixée du 1er juin au 30 septembre. Concrètement, cette extension de la durée de la saison balnéaire signifie que les sites officiels de baignade wallons seront ouverts plus longtemps au public, toujours sous la surveillance du Département de l'Environnement et de l'Eau du Service Public de Wallonie. "L'extension de la saison balnéaire était nécessaire en Wallonie afin d'adapter l'ouverture des sites officiels de baignade wallons aux changements climatiques de plus en plus marqués et notamment aux printemps de plus en plus chauds", a commenté la ministre wallonne de l'Environnement, Céline Tellier. (Belga)