Un couvre-feu a ainsi été décrété de 22h00 à 6h00 du matin sur l'ensemble du territoire. Il entrera en vigueur demain/samedi, après publication des arrêtés par les gouverneurs de provinces. Des exceptions sont toutefois prévues pour les déplacements professionnels, les soins médicaux ou encore pour porter assistance à des personnes vulnérables. Dans les commerces, les courses ne pourront se faire qu'à deux personnes, enfants non-compris. Le gouvernement régional demande par ailleurs aux entreprises et aux syndicats d'appliquer strictement le télétravail. Là où ce n'est pas possible, les règles de distanciation sociale, le port du masque et autres mesures sanitaires doivent être effectives et seront contrôlées, a averti le ministre-président wallon Elio Di Rupo. Ce dernier a également lancé un appel aux infirmiers à domicile et aux étudiants des écoles d'infirmiers, d'aides soignants et en médecine afin que ceux-ci viennent renforcer les équipes des hôpitaux et des maisons de repos. Au sein de ces dernières, les visites seront limitées à une personne par résident, toujours la même pendant 15 jours et dans un espace spécialement dédié à ces rencontres. Les visites en chambre seront toutefois permises pour les personnes en fin de vie et en cas de glissement. En Fédération Wallonie-Bruxelles, les cours en présentiel seront suspendus dans l'enseignement supérieur, y compris pour les BAC 1. Seuls les stages et les cours pratiques seront maintenus, a de son côté indiqué le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet. Le matin-même, ce dernier avait pourtant défendu l'importance des cours en auditoires pour les étudiants de première année. Enfin, les compétitions sportives et les entraînements seront interdits pour les plus de 12 ans tant en intérieur qu'en extérieur. Les salles de sport seront également fermées, tout comme les piscines. Les stages sportifs seront quant à eux autorisés dans le respect de ces dispositions et les compétitions sportives professionnelles pourront se poursuivre en extérieur et en intérieur, mais à huis clos. "Ces mesures visent à contribuer à casser la chaine de propagation du virus. Nous gardons le socle des mesures fédérales, mais nous en rajoutons qui répondent spécifiquement à notre situation", a assuré Elio Di Rupo alors qu'il était interrogé sur le cavalier seul mené désormais par la Wallonie et la FWB dans la lutte contre l'épidémie. Demain/samedi, la Région bruxelloise pourrait leur emboîter le pas en décidant elle aussi de mesures plus strictes. (Belga)

Un couvre-feu a ainsi été décrété de 22h00 à 6h00 du matin sur l'ensemble du territoire. Il entrera en vigueur demain/samedi, après publication des arrêtés par les gouverneurs de provinces. Des exceptions sont toutefois prévues pour les déplacements professionnels, les soins médicaux ou encore pour porter assistance à des personnes vulnérables. Dans les commerces, les courses ne pourront se faire qu'à deux personnes, enfants non-compris. Le gouvernement régional demande par ailleurs aux entreprises et aux syndicats d'appliquer strictement le télétravail. Là où ce n'est pas possible, les règles de distanciation sociale, le port du masque et autres mesures sanitaires doivent être effectives et seront contrôlées, a averti le ministre-président wallon Elio Di Rupo. Ce dernier a également lancé un appel aux infirmiers à domicile et aux étudiants des écoles d'infirmiers, d'aides soignants et en médecine afin que ceux-ci viennent renforcer les équipes des hôpitaux et des maisons de repos. Au sein de ces dernières, les visites seront limitées à une personne par résident, toujours la même pendant 15 jours et dans un espace spécialement dédié à ces rencontres. Les visites en chambre seront toutefois permises pour les personnes en fin de vie et en cas de glissement. En Fédération Wallonie-Bruxelles, les cours en présentiel seront suspendus dans l'enseignement supérieur, y compris pour les BAC 1. Seuls les stages et les cours pratiques seront maintenus, a de son côté indiqué le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet. Le matin-même, ce dernier avait pourtant défendu l'importance des cours en auditoires pour les étudiants de première année. Enfin, les compétitions sportives et les entraînements seront interdits pour les plus de 12 ans tant en intérieur qu'en extérieur. Les salles de sport seront également fermées, tout comme les piscines. Les stages sportifs seront quant à eux autorisés dans le respect de ces dispositions et les compétitions sportives professionnelles pourront se poursuivre en extérieur et en intérieur, mais à huis clos. "Ces mesures visent à contribuer à casser la chaine de propagation du virus. Nous gardons le socle des mesures fédérales, mais nous en rajoutons qui répondent spécifiquement à notre situation", a assuré Elio Di Rupo alors qu'il était interrogé sur le cavalier seul mené désormais par la Wallonie et la FWB dans la lutte contre l'épidémie. Demain/samedi, la Région bruxelloise pourrait leur emboîter le pas en décidant elle aussi de mesures plus strictes. (Belga)