Le total des recettes et des dépenses ordinaires de l'exercice propre s'élève à 206.078.828,44 euros, soit en strict équilibre. Ce budget pourrait néanmoins encore être affecté par la crise sanitaire. Les huit millions d'euros qui ont dû être injectés pour atteindre l'équilibre s'expliquent en partie par le tax-shift décidé par le gouvernement fédéral. Son impact structurel sur la commune est estimé à environ quatre millions d'euros. La double indexation des salaires en octobre 2021 et mars 2022 a également un impact assez fort sur le budget communal. Parallèlement, la dotation au CPAS est augmentée de 500.000 euros pour atteindre 19,4 millions d'euros. "Sans le bas de laine que nous avons constitué au fil des années grâce à notre bonne gestion, nous aurions été contraints à des mesures douloureuses", a souligné Maxime Prévot, insistant sur l'impact des décisions fédérales et régionales sur les finances communales. (Belga)

Le total des recettes et des dépenses ordinaires de l'exercice propre s'élève à 206.078.828,44 euros, soit en strict équilibre. Ce budget pourrait néanmoins encore être affecté par la crise sanitaire. Les huit millions d'euros qui ont dû être injectés pour atteindre l'équilibre s'expliquent en partie par le tax-shift décidé par le gouvernement fédéral. Son impact structurel sur la commune est estimé à environ quatre millions d'euros. La double indexation des salaires en octobre 2021 et mars 2022 a également un impact assez fort sur le budget communal. Parallèlement, la dotation au CPAS est augmentée de 500.000 euros pour atteindre 19,4 millions d'euros. "Sans le bas de laine que nous avons constitué au fil des années grâce à notre bonne gestion, nous aurions été contraints à des mesures douloureuses", a souligné Maxime Prévot, insistant sur l'impact des décisions fédérales et régionales sur les finances communales. (Belga)