Les nouvelles dispositions font d'abord une distinction par type de fêtes pour le calcul. "Une fête de quartier n'est pas comparable à la foire de Pâques organisée dans le centre-ville de Charleroi", a illustré l'échevine carolo des Fêtes Babette Jandrain. Les nouvelles dispositions s'appuient ensuite sur la taille de l'emplacement occupé par les activités foraines. "Chaque forain paiera proportionnellement à la surface qu'il occupe, ce qui n'était pas le cas auparavant", a indiqué l'échevine. Quelque 150 forains sont concernés par ces nouvelles dispositions. (Belga)

Les nouvelles dispositions font d'abord une distinction par type de fêtes pour le calcul. "Une fête de quartier n'est pas comparable à la foire de Pâques organisée dans le centre-ville de Charleroi", a illustré l'échevine carolo des Fêtes Babette Jandrain. Les nouvelles dispositions s'appuient ensuite sur la taille de l'emplacement occupé par les activités foraines. "Chaque forain paiera proportionnellement à la surface qu'il occupe, ce qui n'était pas le cas auparavant", a indiqué l'échevine. Quelque 150 forains sont concernés par ces nouvelles dispositions. (Belga)