La convention d'occupation précaire entre la Ville et les associations "Plateforme citoyenne pour les réfugiés" et "Médecins du monde", actives sur place a également été prolongée jusqu'au 31 août prochain.

Le gouvernement bruxellois avait quant à lui donné son feu vert de principe, avant les élections, à la prolongation pour deux mois, du subside d'aide aux frais de fonctionnement des associations humanitaires.

Dans l'attente du versement du subside régional lié à la mise en place du nouveau gouvernement régional, la Ville de Bruxelles s'est portée garante auprès des banques pour l'octroi de crédits, à titre transitoire, aux asbl, dans ce contexte.