La Bosnie est le dernier pays de l'ancienne Yougoslavie à organiser une Gay Pride. Tout comme les autres villes de la région, les organisateurs et participants ont dû faire face à des menaces. Les autorités avaient interdit tout événement du style les deux années précédentes. Cette fois, la police a aussi autorisé les contre-manifestations. Le groupuscule Svjetlost ("Lumière") a déjà appelé à manifester contre les "non-valeurs de la communautés LGBT". "Etant donné que cette communauté a récemment affirmé que les citoyens de Sarajevo les soutenaient, nous voulons délivrer, avec une marche pacifiste, le message que ce n'est pas notre cas." (Belga)

La Bosnie est le dernier pays de l'ancienne Yougoslavie à organiser une Gay Pride. Tout comme les autres villes de la région, les organisateurs et participants ont dû faire face à des menaces. Les autorités avaient interdit tout événement du style les deux années précédentes. Cette fois, la police a aussi autorisé les contre-manifestations. Le groupuscule Svjetlost ("Lumière") a déjà appelé à manifester contre les "non-valeurs de la communautés LGBT". "Etant donné que cette communauté a récemment affirmé que les citoyens de Sarajevo les soutenaient, nous voulons délivrer, avec une marche pacifiste, le message que ce n'est pas notre cas." (Belga)