Concrètement, chaque poids lourd sera équipé d'un petit appareil émetteur fixé au tableau de bord et fonctionnant comme un GPS. Pour chaque véhicule, le montant dépendra de quatre critères: le nombre de km parcourus, le type de route, le poids du véhicule et la classe d'émission de gaz polluants.

Les contrôles, activés 24h/24 et 7 jours/7, s'effectueront avec trois sortes d'appareils: les portiques fixes, les radars flexibles et les véhicules d'intervention mobiles. En cas d'infraction, les chauffeurs devront s'acquitter d'une amende de 1.000 euros s'ils ne se sont pas mis en règle.

Concrètement, chaque poids lourd sera équipé d'un petit appareil émetteur fixé au tableau de bord et fonctionnant comme un GPS. Pour chaque véhicule, le montant dépendra de quatre critères: le nombre de km parcourus, le type de route, le poids du véhicule et la classe d'émission de gaz polluants.Les contrôles, activés 24h/24 et 7 jours/7, s'effectueront avec trois sortes d'appareils: les portiques fixes, les radars flexibles et les véhicules d'intervention mobiles. En cas d'infraction, les chauffeurs devront s'acquitter d'une amende de 1.000 euros s'ils ne se sont pas mis en règle.