La Suisse renoue avec le semi-confinement. Ces nouvelles mesures annoncées par le Conseil fédéral mercredi dernier et en vigueur dès lundi doivent contenir la circulation des nouvelles variantes plus contagieuses du virus, venues du Royaume-Uni et d'Afrique du Sud. L'objectif est d'éviter une troisième vague brutale en février, selon le ministre de la santé Alain Berset. Les mesures devraient rester en place jusqu'au 28 février. Contrairement au semi-confinement du printemps dernier, les écoles demeurent ouvertes. Par contre, les portes des commerces vendant des biens non essentiels restent closes. Les marchandises peuvent toutefois être commandées à l'avance et récupérées sur place. Le Conseil fédéral a également décidé de restreindre les réunions privées à cinq personnes, adultes ou mineures, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur. Le règlement s'applique aussi bien dans les lieux privés que publics. Il est recommandé de limiter les réunions privées à deux ménages. Les restaurants et bars, discothèques, lieux culturels, centres de loisirs et installations sportives continuent à être fermés jusqu'au 28 février au moins. L'enseignement à distance doit se poursuivre dans les hautes écoles. Les événements publics sont interdits. Les cantons continuent à décider de l'ouverture des domaines skiables. Ils ne peuvent autoriser leur exploitation que si la situation épidémiologique le permet et si les capacités de traçage des contacts et les places dans les hôpitaux sont suffisantes. (Belga)

La Suisse renoue avec le semi-confinement. Ces nouvelles mesures annoncées par le Conseil fédéral mercredi dernier et en vigueur dès lundi doivent contenir la circulation des nouvelles variantes plus contagieuses du virus, venues du Royaume-Uni et d'Afrique du Sud. L'objectif est d'éviter une troisième vague brutale en février, selon le ministre de la santé Alain Berset. Les mesures devraient rester en place jusqu'au 28 février. Contrairement au semi-confinement du printemps dernier, les écoles demeurent ouvertes. Par contre, les portes des commerces vendant des biens non essentiels restent closes. Les marchandises peuvent toutefois être commandées à l'avance et récupérées sur place. Le Conseil fédéral a également décidé de restreindre les réunions privées à cinq personnes, adultes ou mineures, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur. Le règlement s'applique aussi bien dans les lieux privés que publics. Il est recommandé de limiter les réunions privées à deux ménages. Les restaurants et bars, discothèques, lieux culturels, centres de loisirs et installations sportives continuent à être fermés jusqu'au 28 février au moins. L'enseignement à distance doit se poursuivre dans les hautes écoles. Les événements publics sont interdits. Les cantons continuent à décider de l'ouverture des domaines skiables. Ils ne peuvent autoriser leur exploitation que si la situation épidémiologique le permet et si les capacités de traçage des contacts et les places dans les hôpitaux sont suffisantes. (Belga)