Un mouvement de grève spontané a été déclenché vendredi matin par des conducteurs du dépôt ixellois de la société bruxelloise de transports en commun STIB. Plusieurs lignes de tram sont touchées, surtout la ligne 7. Contrairement à ce qui avait été annoncé précédemment, la grève n'a pas été organisée par un syndicat, a précisé An Van hamme, porte-parole de la STIB.

C'est principalement la ligne 7 qui est concernée par cette action spontanée alors que les lignes 3 et 4 ne sont presque plus touchées. Les lignes 25, 39, 92 et 94 sont diversement perturbées. Des retards sont à prévoir sur ces lignes.

Les revendications à la base du mouvement sont multiples, d'après le porte-parole: les pauses, le système des taxis pour se rendre au travail, l'affectation des véhicules plus anciens, etc.

La direction des trams est sur place pour entamer des négociations, a précisé le porte-parole.

Un mouvement de grève spontané a été déclenché vendredi matin par des conducteurs du dépôt ixellois de la société bruxelloise de transports en commun STIB. Plusieurs lignes de tram sont touchées, surtout la ligne 7. Contrairement à ce qui avait été annoncé précédemment, la grève n'a pas été organisée par un syndicat, a précisé An Van hamme, porte-parole de la STIB. C'est principalement la ligne 7 qui est concernée par cette action spontanée alors que les lignes 3 et 4 ne sont presque plus touchées. Les lignes 25, 39, 92 et 94 sont diversement perturbées. Des retards sont à prévoir sur ces lignes.Les revendications à la base du mouvement sont multiples, d'après le porte-parole: les pauses, le système des taxis pour se rendre au travail, l'affectation des véhicules plus anciens, etc. La direction des trams est sur place pour entamer des négociations, a précisé le porte-parole.