Son avocate Emmanuelle Ramon a indiqué à l'AFP que son client avait "été remis en liberté avant la fin légale de la garde à vue et sans aucun contrôle judiciaire" après une plainte déposée contre lui, évoquant selon le procureur de Bastia des faits susceptibles d'être qualifiés de tentative d'agression sexuelle et d'exhibition sexuelle. Le porte-parole du sportif a précisé qu'il démentait "vigoureusement toute accusation de mauvais comportement". (Belga)

Son avocate Emmanuelle Ramon a indiqué à l'AFP que son client avait "été remis en liberté avant la fin légale de la garde à vue et sans aucun contrôle judiciaire" après une plainte déposée contre lui, évoquant selon le procureur de Bastia des faits susceptibles d'être qualifiés de tentative d'agression sexuelle et d'exhibition sexuelle. Le porte-parole du sportif a précisé qu'il démentait "vigoureusement toute accusation de mauvais comportement". (Belga)