Parmi les enfants et adolescents victimes d'un accident de la route, plus d'un sur 4 (44%) l'est en effet sur le chemin entre l'école et la maison (ou autre), avant le début des cours ou après la sortie de classe, avec chaque jour d'école un total de 17 enfants ou jeunes impliqués en moyenne dans un accident. C'est surtout la sortie des classes qui apparait statistiquement comme étant la plus à risque, selon Vias, surtout en fin de semaine avec un pic le vendredi après-midi/soir. A noter que ces statistiques ne tiennent pas seulement compte des enfants et ados (3-18 ans) victimes d'un accident en tant que piétons, mais aussi de ceux qui sont impliqués dans un accident en se trouvant dans une voiture ou en se déplaçant à vélo. Une augmentation marquée du risque d'implication dans un accident a lieu aux âges de 12 et 16 ans, note Vias, particulièrement chez les garçons. "A 12 ans, beaucoup d'enfants commencent à se rendre seuls à l'école et n'ont pas toujours acquis les réflexes adéquats face à certaines situations à risque, d'où la nécessité de les préparer à faire le grand saut", commente l'institut spécialisé en sécurité routière. Il rappelle à cet égard l'importance de préparer et accompagner les enfants correctement en vue de leurs premiers trajets seuls vers et depuis l'école: faire le trajet ensemble, rappeler les règles de base, entre autres pour traverser les rues, et veiller à partir à temps (et à être visible et correctement équipé si l'on se déplace à vélo). (Belga)