La campagne en cours visait à sensibiliser les automobilistes à la propreté des aires de repos sous le slogan "Ne prenez pas les aires pour des porcheries". Un montage photographique représentait un cochon au volant d'une voiture identifiable comme étant une Fiat 500. La campagne se voulait humoristique et ne cherchait pas à blesser qui que ce soit, a-t-on expliqué à la Sofico, société wallonne en charge des autoroutes. Elle a pourtant heurté plusieurs quotidiens et des responsables politiques en Italie où la Fiat 500 fait parfois figure de symbole national. L'administrateur-délégué de la Sofico s'est entretenu mercredi matin avec l'ambassadeur d'Italie pour éviter tout malentendu. La campagne devait s'arrêter à la fin du mois et être remplacée par une autre de l'Agence wallonne de sécurité routière. Celle-ci commencera finalement un peu plus tôt. Les premières affiches seront collées dès ce mercredi après-midi sur le réseau régional à faible gabarit et à partir de jeudi sur le reste du réseau. (Belga)

La campagne en cours visait à sensibiliser les automobilistes à la propreté des aires de repos sous le slogan "Ne prenez pas les aires pour des porcheries". Un montage photographique représentait un cochon au volant d'une voiture identifiable comme étant une Fiat 500. La campagne se voulait humoristique et ne cherchait pas à blesser qui que ce soit, a-t-on expliqué à la Sofico, société wallonne en charge des autoroutes. Elle a pourtant heurté plusieurs quotidiens et des responsables politiques en Italie où la Fiat 500 fait parfois figure de symbole national. L'administrateur-délégué de la Sofico s'est entretenu mercredi matin avec l'ambassadeur d'Italie pour éviter tout malentendu. La campagne devait s'arrêter à la fin du mois et être remplacée par une autre de l'Agence wallonne de sécurité routière. Celle-ci commencera finalement un peu plus tôt. Les premières affiches seront collées dès ce mercredi après-midi sur le réseau régional à faible gabarit et à partir de jeudi sur le reste du réseau. (Belga)