La campagne vise particulièrement les chantiers mobiles et ceux de courte durée. Ces derniers, qui durent moins d'une journée, ont été au nombre de 10.000 rien que l'année dernière. Les automobilistes sont parfois surpris par ces chantiers mobiles puisque chaque semaine en Belgique, deux camions absorbeurs de chocs sont endommagés après un accident de la circulation. "Respecter la signalisation, c'est à la fois assurer sa propre sécurité, mais également celle des autres usagers, et des ouvriers qui travaillent souvent à forte proximité avec le trafic", souligne la SOFICO. La campagne, qui durera tout le mois de mars, s'affichera sur les 300 panneaux qui jalonnent les principaux axes routiers wallons. (Belga)

La campagne vise particulièrement les chantiers mobiles et ceux de courte durée. Ces derniers, qui durent moins d'une journée, ont été au nombre de 10.000 rien que l'année dernière. Les automobilistes sont parfois surpris par ces chantiers mobiles puisque chaque semaine en Belgique, deux camions absorbeurs de chocs sont endommagés après un accident de la circulation. "Respecter la signalisation, c'est à la fois assurer sa propre sécurité, mais également celle des autres usagers, et des ouvriers qui travaillent souvent à forte proximité avec le trafic", souligne la SOFICO. La campagne, qui durera tout le mois de mars, s'affichera sur les 300 panneaux qui jalonnent les principaux axes routiers wallons. (Belga)