L'an dernier, 92 trains sont passés au rouge, soit 26 infractions de plus qu'en 2014. "Nous constatons une forte augmentation. La distraction est de loin la cause la plus importante de ces franchissements de signaux. Les technologies multimédia en sont probablement à l'origine. Nous nous voyons dès lors contraints de renforcer nos règles", a fait savoir la direction aux 3.800 machinistes. Désormais, l'interdiction totale de gsms, smartphones, tablettes, laptops, lecteurs mp3 et consoles de jeux est de mise. Les appareils périphériques doivent être entièrement désactivés et hors de vue du conducteur de train. (Belga)

L'an dernier, 92 trains sont passés au rouge, soit 26 infractions de plus qu'en 2014. "Nous constatons une forte augmentation. La distraction est de loin la cause la plus importante de ces franchissements de signaux. Les technologies multimédia en sont probablement à l'origine. Nous nous voyons dès lors contraints de renforcer nos règles", a fait savoir la direction aux 3.800 machinistes. Désormais, l'interdiction totale de gsms, smartphones, tablettes, laptops, lecteurs mp3 et consoles de jeux est de mise. Les appareils périphériques doivent être entièrement désactivés et hors de vue du conducteur de train. (Belga)