Un total de 1.233 cas de Covid à l'école, dont 926 cas parmi les élèves de l'enseignement fondamental et secondaire ont été enregistrés durant la semaine du 25 au 31 janvier. Au total, 119 écoles sur les 2.500 écoles, soit 4,76%, que compte la FWB ont été concernées par un ou plusieurs clusters au cours de la semaine. "Un cluster est une situation de 2 cas au sein d'une classe ou d'un groupe endéans les 14 jours ayant un lien épidémiologique, c'est-à-dire pour lesquelles l'équipe PSE suspecte une transmission au sein de la classe ou de l'école. Le motif de test le plus fréquent est le contact dans la famille (35%), suivi des symptômes compatibles avec le Covid-19 (33%), puis un contact étroit à l'école (23,5%)", précise l'organisme. Les incidences de nouveaux cas calculées sur les 14 jours sont de 297 en primaire et 221 en secondaire. Elle est de 278 dans la population générale belge, selon le site de Sciensano. Le nombre de nouvelles mises en quarantaine parmi les écoliers est un peu plus élevé, ceci étant probablement lié à des classes mises en quarantaine dans le cadre de clusters, selon l'ONE. (Belga)

Un total de 1.233 cas de Covid à l'école, dont 926 cas parmi les élèves de l'enseignement fondamental et secondaire ont été enregistrés durant la semaine du 25 au 31 janvier. Au total, 119 écoles sur les 2.500 écoles, soit 4,76%, que compte la FWB ont été concernées par un ou plusieurs clusters au cours de la semaine. "Un cluster est une situation de 2 cas au sein d'une classe ou d'un groupe endéans les 14 jours ayant un lien épidémiologique, c'est-à-dire pour lesquelles l'équipe PSE suspecte une transmission au sein de la classe ou de l'école. Le motif de test le plus fréquent est le contact dans la famille (35%), suivi des symptômes compatibles avec le Covid-19 (33%), puis un contact étroit à l'école (23,5%)", précise l'organisme. Les incidences de nouveaux cas calculées sur les 14 jours sont de 297 en primaire et 221 en secondaire. Elle est de 278 dans la population générale belge, selon le site de Sciensano. Le nombre de nouvelles mises en quarantaine parmi les écoliers est un peu plus élevé, ceci étant probablement lié à des classes mises en quarantaine dans le cadre de clusters, selon l'ONE. (Belga)