La plupart des opérations ont eu lieu dans la province de Syracuse (sud-est), durement touchée, en particulier dans la ville d'Augusta, a indiqué le chef de la Protection civile sicilienne, Salvo Cocina, selon des propos rapportés par l'agence de presse Ansa. Les pompiers régionaux ont déclaré samedi matin qu'ils avaient été appelés 370 fois au cours des dernières 24 heures pour des interventions dans les villes de Catane et de Syracuse. À Catane, les magasins non essentiels qui avaient été contraints à la fermeture pourront rouvrir leurs portes, a indiqué le maire Salvo Pogliese. Les écoles avaient également été fermées par mesure de précaution en raison des mauvaises conditions climatiques. "Heureusement, le pire semble être passé et la ville peut à nouveau vivre normalement", a écrit l'élu local sur le réseau social Facebook. Des conditions météorologiques extrêmes ont fait des ravages sur l'île italienne tout au long de la semaine. Un rare ouragan méditerranéen - médicane (contraction de Méditerranée et "hurricane", ouragan en anglais), appelé Apollo - s'est notamment abattu sur la Sicile. Trois personnes ont perdu la vie. Selon la Coldiretti, principal syndicat agricole italien, des plantations entières ont été "balayées". L'organisation a demandé à ce que les dommages subis par les agriculteurs soient reconnus comme catastrophe naturelle. (Belga)

La plupart des opérations ont eu lieu dans la province de Syracuse (sud-est), durement touchée, en particulier dans la ville d'Augusta, a indiqué le chef de la Protection civile sicilienne, Salvo Cocina, selon des propos rapportés par l'agence de presse Ansa. Les pompiers régionaux ont déclaré samedi matin qu'ils avaient été appelés 370 fois au cours des dernières 24 heures pour des interventions dans les villes de Catane et de Syracuse. À Catane, les magasins non essentiels qui avaient été contraints à la fermeture pourront rouvrir leurs portes, a indiqué le maire Salvo Pogliese. Les écoles avaient également été fermées par mesure de précaution en raison des mauvaises conditions climatiques. "Heureusement, le pire semble être passé et la ville peut à nouveau vivre normalement", a écrit l'élu local sur le réseau social Facebook. Des conditions météorologiques extrêmes ont fait des ravages sur l'île italienne tout au long de la semaine. Un rare ouragan méditerranéen - médicane (contraction de Méditerranée et "hurricane", ouragan en anglais), appelé Apollo - s'est notamment abattu sur la Sicile. Trois personnes ont perdu la vie. Selon la Coldiretti, principal syndicat agricole italien, des plantations entières ont été "balayées". L'organisation a demandé à ce que les dommages subis par les agriculteurs soient reconnus comme catastrophe naturelle. (Belga)