Cette campagne, dont le budget s'élève à 136.000 euros, sera diffusée sur le web et les réseaux sociaux, mais aussi en télévision et au cinéma. La photo de la campagne est celle d'une rose cassée, qui symbolise toutes les victimes de violences sexuelles. Cette image se retrouvera dans toutes les expressions médiatiques de l'action. Un spot sera notamment diffusé du 8 au 14 février dans l'ensemble des cinémas du pays. Le jour de la Saint-Valentin, il paraîtra aussi sur La Une, La Deux et Een (VRT). "Réagir en force le jour de la Saint-Valentin, c'est l'aspiration de cette campagne", explique Mme Sleurs. "Notre objectif est d'inciter tout le monde à rompre le silence et à dénoncer toutes les formes de violence sexuelle", ajoute-t-elle. (Belga)

Cette campagne, dont le budget s'élève à 136.000 euros, sera diffusée sur le web et les réseaux sociaux, mais aussi en télévision et au cinéma. La photo de la campagne est celle d'une rose cassée, qui symbolise toutes les victimes de violences sexuelles. Cette image se retrouvera dans toutes les expressions médiatiques de l'action. Un spot sera notamment diffusé du 8 au 14 février dans l'ensemble des cinémas du pays. Le jour de la Saint-Valentin, il paraîtra aussi sur La Une, La Deux et Een (VRT). "Réagir en force le jour de la Saint-Valentin, c'est l'aspiration de cette campagne", explique Mme Sleurs. "Notre objectif est d'inciter tout le monde à rompre le silence et à dénoncer toutes les formes de violence sexuelle", ajoute-t-elle. (Belga)