L'événement a démarré en 2013 avec 11 événements sous le nom de la Quinzaine numérique. En 2015, il devient un temps le Festival des arts numériques avant de prendre l'appellation de Saison des Cultures numériques. "Avec cette saison, l'art numérique n'est pas réservé aux grandes institutions, mais va dans les centres culturels à Evere et à Laeken, dans des zones plus rurales", remarque Anne Huybrechts, responsable pour les arts numériques au ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles. "Des liens sont aussi tissés entre différentes disciplines, avec la participation de la maison du livre ou du centre de la marionnette à Tournai. Il y a beaucoup de croisements. L'axe arts-sciences est peut-être un peu plus marqué cette année. Le second focus est l'expérimentation à tous les niveaux, entre artistes, avec des enseignants, avec des enfants... L'axe artistique est majeur, mais il y a aussi des questions citoyennes qui sont abordées, comme celle des nouveaux modes de démocratie." Parmi les événements notables, figurent entre autres le BAM Festival à Liège qui propose un suivi de l'actualité des arts numériques à travers le monde, l'exposition "Tendencies, l'art belge à l'ère numérique" dans le cadre du BOZAR Electronic Arts Festival, ou encore l'exposition-installation "Visions" qui mêlera en octobre aux Halles de Schaerbeek matrice liquide 3D, hologrammes, volcan artificiel, cinéma, chorégraphie ou tissage. En décembre, le concours NovaXX sera dédié aux Halles Saint-Géry à l'innovation féminine dans les secteurs technologiques, scientifiques et artistiques. A Mons, dès le 23 novembre, une exposition prendra pour thème la surveillance et le secret des données dans l'ère numérique. (Belga)

L'événement a démarré en 2013 avec 11 événements sous le nom de la Quinzaine numérique. En 2015, il devient un temps le Festival des arts numériques avant de prendre l'appellation de Saison des Cultures numériques. "Avec cette saison, l'art numérique n'est pas réservé aux grandes institutions, mais va dans les centres culturels à Evere et à Laeken, dans des zones plus rurales", remarque Anne Huybrechts, responsable pour les arts numériques au ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles. "Des liens sont aussi tissés entre différentes disciplines, avec la participation de la maison du livre ou du centre de la marionnette à Tournai. Il y a beaucoup de croisements. L'axe arts-sciences est peut-être un peu plus marqué cette année. Le second focus est l'expérimentation à tous les niveaux, entre artistes, avec des enseignants, avec des enfants... L'axe artistique est majeur, mais il y a aussi des questions citoyennes qui sont abordées, comme celle des nouveaux modes de démocratie." Parmi les événements notables, figurent entre autres le BAM Festival à Liège qui propose un suivi de l'actualité des arts numériques à travers le monde, l'exposition "Tendencies, l'art belge à l'ère numérique" dans le cadre du BOZAR Electronic Arts Festival, ou encore l'exposition-installation "Visions" qui mêlera en octobre aux Halles de Schaerbeek matrice liquide 3D, hologrammes, volcan artificiel, cinéma, chorégraphie ou tissage. En décembre, le concours NovaXX sera dédié aux Halles Saint-Géry à l'innovation féminine dans les secteurs technologiques, scientifiques et artistiques. A Mons, dès le 23 novembre, une exposition prendra pour thème la surveillance et le secret des données dans l'ère numérique. (Belga)