"Nous avons exprimé à plusieurs reprises notre volonté de coopérer avec l'Otan, sur des menaces réelles comme le terrorisme international, les conflits armés locaux et le danger de la prolifération des armes de destruction massives", a déclaré le président russe, cité par les agences de presse, et cela malgré le comportement "pas correct voire grossier" de l'Otan envers Moscou. (Belga)

"Nous avons exprimé à plusieurs reprises notre volonté de coopérer avec l'Otan, sur des menaces réelles comme le terrorisme international, les conflits armés locaux et le danger de la prolifération des armes de destruction massives", a déclaré le président russe, cité par les agences de presse, et cela malgré le comportement "pas correct voire grossier" de l'Otan envers Moscou. (Belga)