Pour ce reportage, le magazine Pano de la VRT a infiltré l'organisation flamande aux relents extrémistes "Schild & Vrienden" ("Bouclier & Amis", en référence à la bataille des Éperons d'or), qui avait attiré l'attention après avoir perturbé une manifestation en faveur d'une gestion de l'immigration plus humaine à Gand.

Le documentaire met notamment en lumière les propos racistes, sexistes et antisémites tenus dans des groupes de chat du mouvement. Sa diffusion mercredi dernier a provoqué une levée de boucliers de la part du politique et de la société civile contre le mouvement. Certains membres de "Schild & Vrienden" se sont d'ailleurs depuis retirés des listes sur lesquelles ils concouraient pour les élections communales d'octobre.

Le parquet de Gand a ouvert une enquête et le fondateur de l'organisation, Dries Van Langenhove, a été exclu de l'UGent, où il étudiait le droit.

Pour ce reportage, le magazine Pano de la VRT a infiltré l'organisation flamande aux relents extrémistes "Schild & Vrienden" ("Bouclier & Amis", en référence à la bataille des Éperons d'or), qui avait attiré l'attention après avoir perturbé une manifestation en faveur d'une gestion de l'immigration plus humaine à Gand. Le documentaire met notamment en lumière les propos racistes, sexistes et antisémites tenus dans des groupes de chat du mouvement. Sa diffusion mercredi dernier a provoqué une levée de boucliers de la part du politique et de la société civile contre le mouvement. Certains membres de "Schild & Vrienden" se sont d'ailleurs depuis retirés des listes sur lesquelles ils concouraient pour les élections communales d'octobre. Le parquet de Gand a ouvert une enquête et le fondateur de l'organisation, Dries Van Langenhove, a été exclu de l'UGent, où il étudiait le droit.