Marc Vandercammen, le directeur général du Crioc, participe tous les lundis en tant que chroniqueur à l'émission "On n'est pas des pigeons", un magazine de la Une qui se penche quotidiennement sur les thèmes liés à la consommation.

L'accord conclu entre la RTBF et le Crioc prévoyait au départ deux prestations de Marc Vandercammen, chaque semaine. Cette fréquence a toutefois déjà été réduite de moitié. Le directeur général du Crioc ne perçoit pas de rémunération pour sa participation à l'émission.

Le conseil d'administration de la RTBF, qui n'a pas pour mission d'intervenir dans l'organisation des émissions, n'a pas été saisi de ce dossier. éCe genre de question est d'abord du ressort de la direction de l'informationé", précise Bernadette Wynants, présidente du conseil d'administration. "En revanche, pour ce qui concerne la fiabilité des enquêtes du Crioc, donc la crédibilité de l'information que nous dispensons, nous serons intraitables", a-t-elle ajouté.

Laurence Van Ruymbeke

Marc Vandercammen, le directeur général du Crioc, participe tous les lundis en tant que chroniqueur à l'émission "On n'est pas des pigeons", un magazine de la Une qui se penche quotidiennement sur les thèmes liés à la consommation. L'accord conclu entre la RTBF et le Crioc prévoyait au départ deux prestations de Marc Vandercammen, chaque semaine. Cette fréquence a toutefois déjà été réduite de moitié. Le directeur général du Crioc ne perçoit pas de rémunération pour sa participation à l'émission. Le conseil d'administration de la RTBF, qui n'a pas pour mission d'intervenir dans l'organisation des émissions, n'a pas été saisi de ce dossier. éCe genre de question est d'abord du ressort de la direction de l'informationé", précise Bernadette Wynants, présidente du conseil d'administration. "En revanche, pour ce qui concerne la fiabilité des enquêtes du Crioc, donc la crédibilité de l'information que nous dispensons, nous serons intraitables", a-t-elle ajouté. Laurence Van Ruymbeke