Lors de sa visite, l'internaute aura notamment le loisir de se plonger au coeur des studios de Tarmac (média 100% digital destiné aux 15-25 ans et dédié à la culture urbaine) et de Tipik (marque tv, radio et web dédiée à la génération Y). Mais il pourra aussi évoluer au sein des studios TV dans leurs différentes configurations et de la régie 24, la plus grande des régies images de la RTBF. Plusieurs animateurs, journalistes, présentateurs, réalisateurs et graphistes du service public ont été mis à contribution pour accompagner virtuellement les visiteurs. Lors de leur découverte de Tarmac, les internautes se verront ainsi notamment présenter les codes de la production de contenus (format, habillage,...) pour les réseaux sociaux. Côté Tipik, "c'est Ivan qui accueille le visiteur et le guide dans la création de sa propre émission de radio", dévoile la RTBF. "Les notions de conduite, le rôle des jingles, les coupures publicitaires et la programmation musicale livreront une bonne partie de leurs secrets." Dans l'univers des studios TV, l'accent sera cette fois davantage mis sur le côté modulable des studios. "En changeant certains éléments de décor, la disposition des gradins, les éclairages et le contenu des écrans, c'est un nouvel univers qui prend place pour une nouvelle émission", explique la RTBF. "La visite virtuelle laisse à chacun le temps de comparer les plateaux d'émissions phares de la RTBF : les ambiances, les décors, l'éclairage, comment tous ces éléments s'agencent-ils pour créer l'atmosphère unique de chaque émission?" La régie 24 dévoilera quant à elle ses secrets, d'un point de vue technique mais pas seulement. "La visite virtuelle de la régie plonge l'internaute dans un direct du JT et, cerise sur le gâteau, lui propose de seconder le réalisateur en mixant les séquences d'un journal en plein direct", indique encore le service public. Toute personne tentée par l'expérience à 360 degrés peut se rendre sur le site www.rtbf.be/inside. La plateforme restera accessible même lorsque les visites en présentiel seront à nouveau possibles. (Belga)

Lors de sa visite, l'internaute aura notamment le loisir de se plonger au coeur des studios de Tarmac (média 100% digital destiné aux 15-25 ans et dédié à la culture urbaine) et de Tipik (marque tv, radio et web dédiée à la génération Y). Mais il pourra aussi évoluer au sein des studios TV dans leurs différentes configurations et de la régie 24, la plus grande des régies images de la RTBF. Plusieurs animateurs, journalistes, présentateurs, réalisateurs et graphistes du service public ont été mis à contribution pour accompagner virtuellement les visiteurs. Lors de leur découverte de Tarmac, les internautes se verront ainsi notamment présenter les codes de la production de contenus (format, habillage,...) pour les réseaux sociaux. Côté Tipik, "c'est Ivan qui accueille le visiteur et le guide dans la création de sa propre émission de radio", dévoile la RTBF. "Les notions de conduite, le rôle des jingles, les coupures publicitaires et la programmation musicale livreront une bonne partie de leurs secrets." Dans l'univers des studios TV, l'accent sera cette fois davantage mis sur le côté modulable des studios. "En changeant certains éléments de décor, la disposition des gradins, les éclairages et le contenu des écrans, c'est un nouvel univers qui prend place pour une nouvelle émission", explique la RTBF. "La visite virtuelle laisse à chacun le temps de comparer les plateaux d'émissions phares de la RTBF : les ambiances, les décors, l'éclairage, comment tous ces éléments s'agencent-ils pour créer l'atmosphère unique de chaque émission?" La régie 24 dévoilera quant à elle ses secrets, d'un point de vue technique mais pas seulement. "La visite virtuelle de la régie plonge l'internaute dans un direct du JT et, cerise sur le gâteau, lui propose de seconder le réalisateur en mixant les séquences d'un journal en plein direct", indique encore le service public. Toute personne tentée par l'expérience à 360 degrés peut se rendre sur le site www.rtbf.be/inside. La plateforme restera accessible même lorsque les visites en présentiel seront à nouveau possibles. (Belga)