Pour les maternelles et les primaires, quoi qu'il arrive, la rentrée devrait se faire selon les modalités actuellement en vigueur, rapporte la RTBF sur son site internet. :

  • Tous les enfants sont attendus en classe tous les jours.
  • Si un cas de Covid est détecté, des mesures de précaution seront alors prises pour la bulle de contact à laquelle l'enfant appartenait.

En revanche, dans le secondaire, où les enfants sont plus âgés et les risques différents par rapport à leurs cadets, différents scénarios seront mis en oeuvre en fonction de la situation épidémiologique en vigueur d'ici la fin des vacances.

  • Dans le meilleur des cas, c'est-à-dire si la situation sanitaire s'est normalisée, les élèves assisteront aux cours cinq jours par semaine.
  • Dans un deuxième scénario, c'est-à-dire celui de la situation médicale que l'on connait actuellement, il est prévu que les secondaires soient présents 4 jours sur leurs bancs d'école. Le mercredi, ils resteraient chez eux avec du travail à domicile.
  • Un troisième scénario serait appliqué dans le cas d'une situation plus tendue sur le plan médical. Les classes de secondaires seraient alors scindées en deux et les cours se donneraient en alternance.
  • Enfin, le quatrième scénario repose sur une situation sanitaire aigüe. Dans ce cas, les classes de secondaires seraient aussi scindées en deux et les cours se donneraient en alternance, mais les mesures sanitaires seraient plus strictes. Les gestes barrières seraient renforcés.

Ces différents scénarios devraient être validés ce mercredi par le CNS.

Pour les maternelles et les primaires, quoi qu'il arrive, la rentrée devrait se faire selon les modalités actuellement en vigueur, rapporte la RTBF sur son site internet. : En revanche, dans le secondaire, où les enfants sont plus âgés et les risques différents par rapport à leurs cadets, différents scénarios seront mis en oeuvre en fonction de la situation épidémiologique en vigueur d'ici la fin des vacances. Ces différents scénarios devraient être validés ce mercredi par le CNS.