La rentrée dans l'enseignement supérieur organisée sous un code jaune en Belgique francophone a favorisé la propagation du coronavirus, avait estimé mercredi le bourgmestre de Liège sur Bel RTL. Selon lui, le fait que la Flandre a décidé d'une rentrée sous le code orange explique en partie la différence dans les chiffres de circulation du Covid-19. Le cabinet de la ministre Glatigny conteste ces propos. "La rentrée académique s'est faite en code jaune dans toutes les communautés, à la suite d'une décision collégiale", relève-t-il, précisant néanmoins que certains établissements flamands sont passés d'initiative au code orange. "Mieux, nous avons même pris les devants la semaine dernière en passant nous-mêmes en code orange. Le ministre (de l'Enseignement flamand) Ben Weyts nous a ensuite suivis le week-end dernier." Le cabinet de la ministre Glatigny réfute en outre toute propagation du coronavirus au sein des établissements d'enseignement supérieur. "Tout le monde est unanime là-dessus. Le problème ne vient pas des auditoires mais bien de la vie estudiantine, et sa gestion dépend des autorités locales." (Belga)

La rentrée dans l'enseignement supérieur organisée sous un code jaune en Belgique francophone a favorisé la propagation du coronavirus, avait estimé mercredi le bourgmestre de Liège sur Bel RTL. Selon lui, le fait que la Flandre a décidé d'une rentrée sous le code orange explique en partie la différence dans les chiffres de circulation du Covid-19. Le cabinet de la ministre Glatigny conteste ces propos. "La rentrée académique s'est faite en code jaune dans toutes les communautés, à la suite d'une décision collégiale", relève-t-il, précisant néanmoins que certains établissements flamands sont passés d'initiative au code orange. "Mieux, nous avons même pris les devants la semaine dernière en passant nous-mêmes en code orange. Le ministre (de l'Enseignement flamand) Ben Weyts nous a ensuite suivis le week-end dernier." Le cabinet de la ministre Glatigny réfute en outre toute propagation du coronavirus au sein des établissements d'enseignement supérieur. "Tout le monde est unanime là-dessus. Le problème ne vient pas des auditoires mais bien de la vie estudiantine, et sa gestion dépend des autorités locales." (Belga)