Camille Thiry, porte-parole de Bruxelles-Mobilité, précise que cette évaluation a été initiée en novembre, à la suite de la chute d'un micro-bloc de béton sur un véhicule dans le tunnel Rogier. Les inspections en cours visent à se prémunir contre d'éventuels accidents similaires. Elles portent principalement sur l'état des plafonds, sur base d'analyses par décapages et sondages. A l'issue de ces évaluations, Bruxelles-Mobilité mettra à jour son plan pluriannuel d'investissement. Cette mise au point sur le positionnement du gouvernement bruxellois fait suite à l'invitation vendredi de l'Atelier de Recherche et d'Action urbaines (ARAU) à ne pas procéder à la rénovation coûteuse du tunnel Léopold II. Le MR a rappelé samedi sa ferme opposition à toute fermeture à Bruxelles. Le député bruxellois Boris Dilliès (MR) déposera la semaine prochaine une nouvelle proposition concernant les tunnels de la Région. (Belga)

Camille Thiry, porte-parole de Bruxelles-Mobilité, précise que cette évaluation a été initiée en novembre, à la suite de la chute d'un micro-bloc de béton sur un véhicule dans le tunnel Rogier. Les inspections en cours visent à se prémunir contre d'éventuels accidents similaires. Elles portent principalement sur l'état des plafonds, sur base d'analyses par décapages et sondages. A l'issue de ces évaluations, Bruxelles-Mobilité mettra à jour son plan pluriannuel d'investissement. Cette mise au point sur le positionnement du gouvernement bruxellois fait suite à l'invitation vendredi de l'Atelier de Recherche et d'Action urbaines (ARAU) à ne pas procéder à la rénovation coûteuse du tunnel Léopold II. Le MR a rappelé samedi sa ferme opposition à toute fermeture à Bruxelles. Le député bruxellois Boris Dilliès (MR) déposera la semaine prochaine une nouvelle proposition concernant les tunnels de la Région. (Belga)