Construit au début du 20e siècle et classé depuis 2015, l'édifice situé sur l'esplanade de la Citadelle de Namur est fortement délabré. La capitale wallonne souhaite donc lui donner un nouveau souffle en le rénovant à l'identique. Une fois le projet voté par les conseillers communaux, un marché public sera lancé pour désigner son auteur. Les candidatures devront être remises à la fin de l'été. L'étude qui doit déterminer l'ampleur et le coût global des travaux devrait ensuite être lancée début 2021. "Nous tablons pour le moment sur un lancement du chantier en août 2022", a précisé Anne Barzin. "Il faudra alors compter deux ans de travaux." Actuellement, un budget de 12 millions d'euros a déjà été libéré par la Région wallonne. La Ville de Namur devra également investir en fonds propres. On sait déjà que toutes "les techniques spéciales" seront à sa charge, comme le veut la réglementation. Cela concerne notamment l'éclairage, le chauffage, les raccords électriques ou encore l'habillage de la scène du Théâtre de Verdure. En fonction de l'évolution du projet, d'autres investissements pourraient être réalisés. "Au-delà de rendre son éclat à ce site historique et touristique, notre ambition est de lui donner une nouvelle fonction", a souligné Anne Barzin. "Nous envisageons de créer un espace polyvalent en exploitant la place sous les gradins du Stade des Jeux. Celui-ci pourra notamment être valorisé sur le plan culturel, en plus de servir aux différents événements déjà organisés sur le site." (Belga)

Construit au début du 20e siècle et classé depuis 2015, l'édifice situé sur l'esplanade de la Citadelle de Namur est fortement délabré. La capitale wallonne souhaite donc lui donner un nouveau souffle en le rénovant à l'identique. Une fois le projet voté par les conseillers communaux, un marché public sera lancé pour désigner son auteur. Les candidatures devront être remises à la fin de l'été. L'étude qui doit déterminer l'ampleur et le coût global des travaux devrait ensuite être lancée début 2021. "Nous tablons pour le moment sur un lancement du chantier en août 2022", a précisé Anne Barzin. "Il faudra alors compter deux ans de travaux." Actuellement, un budget de 12 millions d'euros a déjà été libéré par la Région wallonne. La Ville de Namur devra également investir en fonds propres. On sait déjà que toutes "les techniques spéciales" seront à sa charge, comme le veut la réglementation. Cela concerne notamment l'éclairage, le chauffage, les raccords électriques ou encore l'habillage de la scène du Théâtre de Verdure. En fonction de l'évolution du projet, d'autres investissements pourraient être réalisés. "Au-delà de rendre son éclat à ce site historique et touristique, notre ambition est de lui donner une nouvelle fonction", a souligné Anne Barzin. "Nous envisageons de créer un espace polyvalent en exploitant la place sous les gradins du Stade des Jeux. Celui-ci pourra notamment être valorisé sur le plan culturel, en plus de servir aux différents événements déjà organisés sur le site." (Belga)